Qu’est-ce que la lumière rouge collagène ?

La lumière rouge est une technologie qui pénètre à une profondeur de 633 nm du derme dans le but de stimuler la production naturelle des cellules de collagène et, ainsi, de les faire remonter à la surface de la peau, nommé l’épiderme. Dès l’âge de 25 ans, la production naturelle de collagène produit par le corps diminue progressivement, laissant apparaître des imperfections sur l’ensemble de la peau. À cela s’ajoutent les facteurs environnementaux ainsi que les mauvaises habitudes de vie.  En effet, le collagène est la substance permettant à la peau de maintenir son élasticité et sa fermeté, évitant donc un relâchement de la peau et un teint irrégulier. De plus, cette substance, essentielle au ralentissement du vieillissement, favorise la régénérescence des tissus de la peau et contribue à rétablir les tissus dermiques en fournissant les protéines essentielles à la cicatrisation des tissus. Nombreux sont les bienfaits engendrés par une exposition à la lumière rouge collagène.

 

Les bienfaits :

·      Atténue les rides et ridules superficielles et profondes

·      Donne une meilleure élasticité à la peau

·      Diminue les vergetures et la cellulite

·      Raffermit la texture de la peau

·      Améliore la circulation sanguine

·      Réduit les cicatrices et les taches brunes

·      Unifie et permet un teint éclatant

·      Hydrate la peau en profondeur

·      Réduit les douleurs musculaires

·      Diminue la dépression saisonnière

Qui peut bénéficier du traitement :

La lumière rouge collagène est bénéfique pour tous les types de peau, particulièrement en présence de :

·      Psoriasis

·      Acné ou séquelle

·      Vergetures

·      Cellulite

·      Eczéma

·      Cicatrices

·      Peau sèche

·      Couperose

Ce traitement est bénéfique pour tous, les enfants y compris.

Est ce dangereux ?

La lumière produite par la lampe rouge collagène ne contient pas d’UV ou de rayonnement infrarouge nuisibles et n’engendre aucun effets secondaires néfastes connus.

Fréquence des séances :

Les séances doivent être espacés de 48 heures.

Lors des 6 premières semaines, il est suggéré de faire 3 à 4 séances par semaine afin de maximiser les résultats.

À compter de la 7ième semaine, 1 séance par semaine est suffisante pour maintenir et bonifier les résultats obtenus.

En résumé, la lampe collagène :

– Stimule la production naturelle du collagène et de l’élasticité de la peau, sans  crèmes anti-rides ni injections (botox, acide hyaluronique, etc.)

– Jusqu’à 88% d’amélioration sur les rides profondes et les lignes fines[1]

– Cible le visage et le cou avec un taux de réussite de 97%[]

– Dès la 3ieme semaine d’utilisation, la peau semble rajeunie et plus éclatante.

– Améliore la texture de la peau en cas d’irrégularités, dont les taches brunes, les impuretés ainsi que les pores visibles.

Le résultat selon les études cliniques

 

Une étude, effectuée par LabSuisse en 2009, évaluant l’efficacité de la lumière rouge collagène a démontré des résultats significatifs :

– Après 10 séances (environ 3 semaines), 70% des utilisateurs notent une amélioration nette des fines rides du visage et du cou.

– Après 20 séances ce pourcentage grimpe à 90%, pour atteindre pratiquement 100% des utilisateurs après 30 séances.